Culture, sport et jeunesse

De la culture et des loisirs pour tous

Bruxelles doit garder sa place comme lieu de création et comme capitale de l’art et de la culture. La culture et les loisirs sont des leviers importants pour favoriser les échanges et rendre nos quartiers accueillants. ECOLO souhaite des initiatives diversifiées et accessibles.

  • En favorisant l’accès aux espaces publics de tous les types d’initiatives culturelles : représentations en rue, théâtre de marionnettes au parc, concerts de qualité sur la Grand Place, découverte Musées et expositions
  • En garantissant un budget et un personnel communal digne de l’ambition culturelle de la Ville
  • En garantissant l’accès de tous à la culture, quel que soit ses revenus.
  • En favorisant l’accueil en atelier d’artistes ou la mise en résidence, moyens privilégiés à développer pour que cette Ville carrefour reste un lieu de création
  • En favorisant la participation des citoyens à la vie culturelle de la Ville et faire se rencontrer les communautés à Bruxelles en continuant la mise en place des structures permettant aux habitants de se réapproprier la vie nocturne (bus de nuit, observatoire de la nuit)
  • En décloisonnant les projets culturels en évitant de se cantonner à leur appartenance linguistique ; initier ou soutenir des projets favorisant les échanges entre communautés linguistiques et (inter)culturelles. Pour cela, garantir une administration culturelle bilingue, qui développe davantage de synergies entre les communautés francophone et néerlandophone.

Sport en Ville

Nous voulons des infrastructures sportives accessibles et variées :

  • En intégrant dans le développement du plateau du Heysel la dimension sportive et en tâchant d’offrir une infrastructure diversifiée et modernisée, ouverte pour tous à toute heure
  • En développant un « pass(e)sport » garantissant un accès minimum garanti des bruxellois-es aux infrastructures sportives de la Ville

Ouvrir les écoles

Les écoles doivent redevenir un lieu central dans la vie du quartier. Pour ECOLO, mieux vivre à l’école, et donner à tous une réelle égalité des chances, c’est partager les cultures et leurs spécificités, c’est ouvrir les écoles sur leur quartier et sur le monde.

  • Augmenter le nombre de places dans les crèches communales, en garantir l’accès horaire également en dehors des heures de bureau (pour les commerçants, les travailleurs de la santé…)
  • Développer le réseau de haltes-garderies
  • Ouvrir l’école aux parents
  • Nommer un médiateur indépendant chargé de recueillir les doléances des enseignants ou des familles des écoles de la Ville, et chargé de les relayer devant le conseil communal
  • Investir dans les bâtiments scolaires
  • Ouvrir les écoles au tissu associatif et culturel du quartier
  • Organiser des visites de l’hôtel de Ville et éveiller les jeunes aux structures de fonctionnement de la Ville de Bruxelles
  • Créer une nouvelle section aux Arts et Métiers, consacrée à la formation dans les différents domaines de la protection du patrimoine (isolation, régulation, audit énergétique, toitures vertes, récupération eau de pluie, panneaux solaires et photovoltaïques…)
  • Renforcer l’encadrement des écoles défavorisées : professeurs « volants » subsidiés par la ville pour aider les élèves en difficulté ; augmenter le nombre d’écoles de devoirs en collaboration avec l’associatif, éventuellement au sein de l’école, pour renforcer le lien avec les quartiers
  • Etablir des plans de déplacement pour le personnel et les élèves des différentes écoles
  • Multiplier les aires des jeux de plein air, rénover celles qui en ont besoin (balançoires, places publiques protégées du trafic automobile, espaces skatteurs et rollers)
  • Mettre en place un conseil consultatif de la jeunesse géré par les jeunes et pour les jeunes