Le groupe Ecolo-Groen de la Ville de Bruxelles s’indigne de la démission du bourgmestre pour laisser sa succession à Yvan Mayeur, moins d’un an après son entrée en fonction !

Si Ecolo-Groen veut saluer la personne de Freddy Thielemans, homme chaleureux et zwanzeur, proche des bruxellois, nous regrettons aussi que le bourgmestre ait menti délibérément aux électeurs en promettant de rester six ans alors que “dans le secret des coulisses et dans le dos des électeurs, lui et le PS avaient déjà décidé le contraire”. Pour Marie Nagy, cheffe de groupe “il s’agit là d’un exemple de vieilles pratiques qui sapent la confiance des citoyens dans les politiques et la démocratie”. Le bourgmestre voudrait qu’on retienne de lui qu’il savait parler à tout le monde, mais les Bruxellois, trompés, risquent de retenir qu’il a menti à tout le monde !

La Ville de Bruxelles et ses habitants méritent mieux ! Ils sont confrontés à des défis importants : la pauvreté, le chômage d’une partie de la population, l’accroissement des inégalités sociales,…  C’est pour cela que la Ville de Bruxelles doit être une ville “inclusive” où chaque habitant-e sent que la Ville travaille pour améliorer son cadre de vie et l’enseignement mais œuvre aussi à l’aménagement d’un cadre propice aux entreprises qui créent de l’emploi en misant sur l’environnement.

Le rôle d’exemple d’une Ville avec son administration et ses asbl est essentiel dans l’engagement pour la bonne gouvernance, la lutte contre la discrimination, l’implication et la participation du plus grand nombre de citoyens.

Avant tout, Bruxelles, avec ses nombreux défis et ses habitant-e-s, doivent avoir un vrai commandant donnant le cap ; pas seulement un visage bonhomme et folklorique. Un vrai leader capable d’arbitrages et d’orientations claires.

Ecolo-Groen attend donc du futur Bourgmestre plus de transparence et de participation citoyenne mais aussi plus d’esprit d’équipe à l’Hôtel de Ville.

Pour Marie Nagy un geste fort serait “que le futur bourgmestre se consacre entièrement à sa Ville et ne cumule en aucun cas avec une autre fonction rémunérée”. Il serait aussi primordial que le Conseil Communal ne soit plus présidé par le Bourgmestre, mais par un conseiller communal, à l’instar de ce qui est fait à Watermael-Boitsfort, en application de l’ordonnance régionale.

En ce qui concerne le remplacement du Président du Cpas par Pascale Peraita, le groupe Ecolo-Groen attend les réponses aux questions posées par l’inspection des finances qui a pointé récemment des manquements importants dans la gestion et un salaire très élevé. Il est aussi grandement regretté l’existence de « vieilles pratiques » qui permettent à une personne qui dispose de revenus confortables, conseillère au Cpas et future présidente, d’occuper un appartement du Cpas. Le Ps ne se rend-il compte que ces comportements sont néfastes pour la confiance des citoyens dans la politique ?

Marie Nagy – Cheffe de groupe

Bart Dhondt Conseiller Communal

Share This