Le groupe Ecolo-Groen au conseil de police de la zone Bruxelles-Ixelles a appris par voie de presse ce 28 avril que la zone de police se décide enfin à prendre des mesures pour lutter contre les violences policières qui s’y produisent.

Depuis des années, Catherine Lemaitre, Audrey Lhoest et Geoffrey Roucourt, conseillers de police pour la zone, n’ont de cesse de dénoncer les régulières violences commises par les policiers sur la zone de Bruxelles-Ixelles.

Il aura fallu attendre deux nouvelles victimes, Amrane et Youssef, pour que la zone propose des réponses à ce mal dont elle souffre. Cette inertie est d’autant plus regrettable qu’elle jette le discrédit sur l’ensemble de la profession. Elle interpelle aussi sur la capacité du chef de zone et des bourgmestres concernés à diriger la zone de Bruxelles-Ixelles.

Nous apprenons donc l’annonce d’une modification dans les procédures de formation des policiers ainsi que l’installation de caméras de surveillance dans les couloirs et à proximité des cellules du commissariat central. Nous rappelons qu”une sanction exemplaire doit être également infligée à ce type de délit policier.

Pour le groupe Ecolo-Groen, si ces mesures constituent un premier pas, elles devront faire la preuve de leur efficacité.  Ainsi, le groupe questionnera Yvan Mayeur au conseil de police de ce 29 avril sur l’opérationnalisation de cette annonce.

Le Centre pour l’Egalité des Chances et la Lutte contre le Racisme organise déjà un programme de formation à destination des policiers. Celui-ci est aujourd’hui déjà accessible sur base volontaire. Nous demanderons quelles sont les intentions de la zone : établir un protocole d’accord avec le CECLR ? Dans quel timing ? Avec quel budget ? A qui sont destinées ces formations ? Aux seuls agents de terrain ou aussi aux officiers et sous-officiers ? Seront-elles facultatives ou obligatoires ?

De même, en ce qui concerne l’installation de caméras de surveillance dans les commissariats : comment expliquer le choix du (seul) commissariat central ? Quel est le budget prévu par la zone et le timing ?

Pour le groupe Ecolo-Groen, le problème des violences policières est un problème à régler de toute urgence sur la zone Bruxelles-Ixelles. Tous les moyens doivent donc être mis en œuvre dans les délais les plus courts. Nous vérifierons ce mardi la volonté réelle des autorités de la zone d’y mettre fin et espérons que ce n’est pas un effet d’annonce dans ces temps de campagne électorale. Nous serons en tout cas très attentifs et constructifs sur cette thématique extrêmement importante dans une société juste et démocratique.

Contacts :

Catherine Lemaitre
Conseillère communale Ecolo  Ville de Bruxelles

Audrey Lhoest
Conseillère communale Ixelles

Geoffrey Roucourt
Conseiller communal Ixelles

Malika Abbad
Conseillère communale Groen Ville de Bruxelles

Share This