UNE VILLE VERTE QUI RESPIRE !

Nous voulons faire de Bruxelles une ville sur mesure pour les enfants, et donc une ville agréable pour tous ses usagers. Ecolo-Groen propose de mettre en œuvre un plan de mobilité sur le modèle de ce qui s’est créé à Gand, un des plus ambitieux et des plus réussis en Europe. Celui-ci devra intimement s’articuler avec les objectifs de mobilité de la Région. Dans cette ville verte, les déplacements se feront majoritairement à pied, à vélo ou en transport en commun. La qualité de l’air en sera grandement améliorée. Nous voulons libérer de l’espace pour les habitant.e.s de notre ville. La voiture individuelle y a une place mais pas toute la place. Le partage de l’espace public doit être repensé dans ce sens et dans tous les quartiers de notre capitale où pourront aussi fleurir des piétonniers co-construits avec les habitants.

Nous voulons investir 9 millions d’euros dans les infrastructures cyclistes et la sécurité routière. La Ville doit instaurer un partenariat privilégié avec la STIB et la SNCB (Trains S) pour augmenter la fréquence des transports en commun, en particulier dans les quartiers plus excentrés de la ville. Pour les Bruxellois.e.s pour qui l’usage de la marche, du vélo ou des transports en commun n’est pas possible (PMR, personnes âgées), nous souhaitons que la Ville soutienne des initiatives citoyennes comme Watermael-Boitsfort le fait pour la Centrale des Moins Mobiles afin de sortir ces personnes de l’isolement et leur permettre une vie sociale.

Nous voulons planter 2.000 arbres et installer 4.000 places de parking à vélo. Nous souhaitons créer des espaces publics où les femmes et les enfants en particulier se sentent en sécurité. Des lieux de vie, de rencontre, agrémentés de mobiliers urbains adaptés et confortables.

Nous voulons faire de Bruxelles une ville propre et “zéro déchets”. Nous souhaitons la généralisation des conteneurs enterrés, ainsi que des corbeilles de tri, dans tous nos quartiers. Nous voulons tripler le nombre d’agents de la cellule “dépôts clandestins”. La Ville de Bruxelles doit selon nous être la principale partenaire du programme régional d’économie circulaire et soutenir activement les initiatives citoyennes visant à faire de nos déchets des ressources créatrices d’emplois et de sens !

Share This